Koh Samui : Escapade à Grandmother and Grandfather Rocks (Hin Ta & Hin Yai), baignade à la plage de Choeng Mon Beach et ripaille au « Kwankao & Kruaklangsoi restaurant » et « Samon’s restaurant »

myWPEdit Image

Une sortie classée X…

myWPEdit Image

Comme le chante notre Pierrot national, « Tout, tout, tout, vous saurez tout sur le zizi »… Un retour à l’âge pipi-caca et hop, c’est parti, direction « Grandmother and Grandfather Rocks » autrement appelés « Hin Yai & Hin Ta » (Lamai Beach, Koh Samui, Thaïlande).

myWPEdit Image

Ces roches, aux formes naturellement érotiques, amusent la galerie.

myWPEdit Image

Entre « L’origine du Monde » et un roc bien plus calibré que la sculpture de David, les photos fusent. Gustave Courbet et Michel-Ange auraient soit-disant trouvé l’inspiration de leurs œuvres lors de vacances à Samui… Info ou intox (ahahah) ?

myWPEdit Image

Les rochers de Hin Yai & Hin Ta sont situés au sud de la plage de Lamai et ont été façonnés au cours de millions d’années par le vent et l’eau pour in fine ressembler à des organes reproducteurs humains.

myWPEdit Image

myWPEdit Image

La nature est bien faite, paraît-il ! La côte est magnifique et bordée de récifs gigantesques qui forment des bassins naturels entre les deux.

myWPEdit Image

Considérés comme des symboles de fertilité, les couples thaïs de l’île qui essaient d’avoir un enfant affluent pour bénéficier des vibrations et énergies positives du lieu.

myWPEdit Image

Les anciens racontent que les cailloux sculptés sont apparus après que deux amants se soient noyés dans la mer car leurs familles désapprouvaient leur relation. Pour résumer, cet endroit, c’est un peu la Casa di Giulietta de Vérone façon Samui, avec les légendaires « Loméo et Juyèt » locaux !

myWPEdit Image

Pour immortaliser notre venue sur le site, nous avons aimablement demandé à un touriste chinois de nous photographier avec « l’engin ». C’était à première vue évident, mais peut-être aurions nous dû préciser que nous souhaitions ce cliché avec ledit phallus de pierre en arrière-plan. Le résultat nous a fait mourir de rire car le type a choisi l’angle parfait pour dissimuler le fameux pénis rocheux juste derrière mon amoureux ! Heuuu, on la refait ? Allez, un sourire, dites ziziiiiiiiiiiiiiii !

myWPEdit Image


Une virée au nord-est de l’île à bord de mon auto (ma « Adventure car » comme nous l’appelons avec mon fiston), à la plage de Choeng Mon.

myWPEdit Image

La baie, calme aux eaux claires et peu profondes, est cerclée par une petite île sur un côté et une formation rocheuse sur l’autre.

myWPEdit Image

Prisée des familles, cette grève (qui ne fait pas de vagues, ohohoh !) est idéale pour les baigneurs en culottes courtes !

myWPEdit Image


Pour un excellent gueuleton thaïlandais, voici ma cantine du midi : Le « Kwankao & Kruaklangsoi restaurant » (42/4 Maenam soi 1, Maenam, Amphoe Koh Sa-Mui, Surat Thani, Thaïlande, ouvert tous les jours de 10h à 21h, tél : 08 98 73 99 64, ).

myWPEdit Image

Ouvert sur l’extérieur, ce troquet local offre quelques tables drapées de nappes à carreaux et propose une cuisine savoureuse et sans chichi.

myWPEdit Image

Aux fourneaux, Kwan, la patronne, cuisine sur le pouce, moultes petits plats maison, dont les prix avoisinent les 40 bahts (moins d’1€).

myWPEdit Image

myWPEdit Image

myWPEdit Image

L’endroit est toujours propre, les saveurs dans l’assiette sans fausses notes et la bonne humeur au rendez-vous.

myWPEdit Image

myWPEdit Image

Je vous le dis, l’adresse est une perle (d’Asie) !

myWPEdit Image


Pour faire grande chère à prix doux : le Samon’s (Maenam, tél : 08 83 84 11 92). Une vraie partie de cache-cache car, à l’abri des curieux, le restaurant, situé sur la route principale de Maenam, est littéralement dissimulé derrière de hauts buissons. Le point de repère ? Entre le soi 2 et 3 de Maenam, vous verrez deux pharmacies l’une en face de l’autre et un 7-eleven ; il faut ouvrir l’œil ! À première vue, l’endroit ne paie pas de mine : pas de joli cadre, pas de décoration soignée ni même d’éclairage agréablement tamisé, pourtant, le resto affiche complet (un signe qui ne trompe pas) ! Ian, le patron, concocte une popote plutôt « cocorico» à la fois goûtue et conviviale.

myWPEdit Image

Des assiettes alléchantes, entre les escargots, le cordon bleu, le poulet au jambon serrano sauce échalotes et vin, les gnocchis maison, les pâtes, les pizzas, les riz sautés ou même la lasagne (à commander la veille), etc.

myWPEdit Image

Une cuisine comme je les aime pleine de délice et de simplicité dans une atmosphère bonne franquette. Il se murmure à mon oreille comme un air d’Herbert Pagani : « C’est la faim, c’est la joie, la bonne franquette. Et ça fume et ça boit, ça chante et ça rit. Je peux vivre sans pain mais pas sans amis ! »…

myWPEdit Image