Koh Samui : Songkran, un nouvel an thaïlandais pour le moins arrosé

myWPEdit Image

Sawatdii pii mai ! Happy Songkran ! Le Nouvel an bouddhiste est, une nouvelle fois, bien arrosé en Thaïlande. En théorie, du 13 au 16 avril, les Thaïlandais célèbrent leur respect en versant un peu d’eau sur les mains des anciens et sur les représentations de Bouddha. En pratique, les batailles d’eau géantes ont lieu dans les rues.

myWPEdit Image

En scooter, pas moyen d’échapper aux seaux remplis de liquide et aux visages enfarinés.

myWPEdit Image

Ce n’est vraiment pas le jour pour se rendre à un entretien important sous peine de parure détrempée et souillée au talc.

myWPEdit Image

L’ambiance est bon enfant, ça danse, ça ricane, ça s’asperge à coups de pistolets à eau, bref il pleut, il mouille, c’est la fête à la grenouille !

myWPEdit Image

Si je résume les quatre jours : Splash, Splat, Sploush (Non, pas mon appareil photo !!!), Splotch, Plouf (Aïe mon œil !), Pof, Splouf, Splaf (Atten… !), Gloup, (Humpf, Keuf, keuf, keuf, pas dans la bouche la flotte !) … Plic, Ploc, Plic, Ploc (Je suis trempée comme une soupe, zut ça goutte partout !).

myWPEdit Image

Allez, bonne année 2557 !

myWPEdit Image

Publicités

Koh Samui : Découverte de Secret Buddha Garden (ou Magic Garden), baignade à la plage de Ban Tai Beach et restaurants « Anjali » et « Zenzibar »

myWPEdit Image

Finie la rigolade… Je pars en excursion à bord de notre tout terrain pour aller découvrir un lieu qui présente une thématique à la fois inattendue, insolite et surprenante en Thaïlande.

myWPEdit Image

Attention, tenez-vous bien, roulements de tambours, tabadam, tabadam, tabadam et…

myWPEdit Image

Surprise ! Des statues de bouddhas !

myWPEdit Image

Ça vous en bouche un coin, hein ? C’est tellement rare d’en voir ici des « éveillés » ! L’excursion est périlleuse à travers jungle, rivières et montagnes (oui, je dramatise la scène pour le suspens !). À flanc de colline, la montée est sacrément rude ! D’ailleurs, les scootéristes et autres cyclomotoristes ont bien du « courage » (enfin du mal plutôt) car ça grimpe dur ! Destination le fameux site de Secret Buddha Garden. Assis, debouts, couchés, (Médor !), les bouddhas, il y en a partout et pour tous les goûts !

myWPEdit Image

Également connu sous les noms de « Magic Garden », « Heaven’s Garden » et « Tarnim Magic Garden », le jardin est situé dans les collines de Samui à environ 550 mètres au-dessus du niveau de la mer.

myWPEdit Image

Le seul moyen de s’y rendre est à bord d’un bon véhicule. En cycliste coquet, vous pouvez toujours vous galber les cuisses dans la côte, armé d’un bon casque, de lunettes fashion, d’un lycra chatoyant, de chaussures colorées, avec la touche finale, les jambes rasées et huilées (quoiqu’ici avec le soleil, l’huile risque plutôt de faire frire vos cuisses de poulet).

myWPEdit Image

Le jardin a été construit en 1976 par un maraîcher local, Nim Thongsuk.

myWPEdit Image

Ayant commencé son projet fou, tout seul à 77 ans (jamais trop tard pour réaliser ses rêves), le jardin est rempli de statues d’animaux, de dieux, de démons, « et au milieu coule une rivière » (sans Robert Redford ou Brad Pitt, dommage !).

myWPEdit Image

L’entrée coûte 80 bahts (2€) mais la visite, il faut l’avouer, est un peu « limitée dans l’espace ».

myWPEdit Image

Le décor, soyons honnête, fait un peu carton-pâte avec son ruisseau artificiel et ses statuettes récentes mais bon, après tout ce joli chemin pour venir, on ne va pas en faire un fromage.

myWPEdit Image

myWPEdit Image

 

Ce qui est surtout rigolo, ce sont les touristes qui excellent dans l’art photographique, vous savez, les mêmes que l’on retrouve ensuite sur les sites « Topito » ou « Le Geek c’est chic », dans les top 10 des pires photos de vacances et qui me fait bien ricaner, j’avoue !

myWPEdit Image

À Samui, j’ai pu observer de beaux spécimens, friands de souvenirs collectors : la pauv’ Lucette, au milieu des statuettes avec son teint, loin du « Touche Éclat d’YSL » mais plutôt à la mine rougeaude, la tenue peinturlurée et la pose de bon (mauvais) goût… Allez, à propos de fromage, le petit oiseau va sortir : Cheeeeeeeeese !

myWPEdit Image

myWPEdit Image

 


Rien de tel qu’une petite trempette dans les eaux limpides de la plage de Ban Tai (Moo 5, Baantai, Maenam, Koh Samui Suratthani, Thaïlande).

myWPEdit Image

Ce petit coin de paradis, méconnu des touristes est bordé de cocotiers : un endroit de carte postale paisible et tranquille comme je les affectionne.

myWPEdit Image


Quelques bonnes adresses pour faire bombance sur la plage de Mae Nam :

myWPEdit Image


Le restaurant Anjali (Maenam soy 4, Ko Samui 84270, Thaïlande) qui mitonne un délicieux thon mi-cuit accompagné de ratatouille, rôtit son camembert au four avec de l’excellente charcuterie ou réalise d’exquis club sandwiches.

myWPEdit Image

myWPEdit Image

Le lieu au mobilier blanc, style lounge tropézien avec de la musique électro, n’est certes pas ma tasse de thé mais l’accueil et la gentillesse de Florian (un des patrons) ainsi que sa bonne bouffe sont plaisants.

myWPEdit Image


Une petite paillote, le Zenzibar (18/33 Moo 1, Tambon Maenam, Koh Samui, Mae Nam, Ko Samui 84330, Thaïlande, http://www.zenzibar.net/) fait griller viandes, poissons et fruits de mer chaque soir sur la plage de Mae Nam.

myWPEdit Image

myWPEdit Image

myWPEdit Image

 

Le lieu est vraiment sans chichi, la cuisine thaïe du midi est parfois insipide (parfois on fait une mauvaise pioche) mais le barbecue (du soir) est extra et c’est sans compter sur l’accueil chaleureux du patron.

myWPEdit Image

Les pieds en éventail sur la plage (les transats sont à disposition), un jus de fruit frais à la main, qu’il est doux de s’y prélasser et grignoter un morceau.

myWPEdit Image


Et puis, je garde le meilleur pour la fin… Après 9 longs mois d’attente, je suis tata pour la première fois (séquence émotion, je verse ma larmichette : chabadabada, chabadabada !). Les cigognes ont enfin apporté la jolie Maïa à ma sista (ou apparemment elle l’aurait trouvé dans une rose, me souviens plus très bien de l’histoire, mais c’est un truc comme ça).

myWPEdit Image


D’ailleurs pour la minute culturelle, pourquoi dit-on que les cigognes apportent les bébés ? Réponse : http://www.youtube.com/watch?v=I0cc6K_Lxlc&noredirect=1

Bref, mon petit fiston de 21 mois, Cassius, a depuis le 7 avril 2014, une nouvelle petite cousine, Maïa, née à Bangkok, à qui il pourra tester ses prises de catch !

myWPEdit Image


Elle est pas belle la vie ?

myWPEdit Image