Siriraj Museum : Entre « amour » de la science et galerie des horreurs

myWPEdit Image

En quête d’un nouvel endroit à découvrir, je prends mon courage à deux mains (courage fuyons en vérité!) et me rends au Siriraj Museum, composé du Siriraj Bimuksthan museum et du Siriraj medical museum (Siriraj Hospital, 2 Prannok Road, Bangkok Noi, Thailande). Le ticket d’entrée coûte 300 bahts (7,5€) pour les deux musées ou 200 bahts (5€) pour un seul. Le musée est ouvert tous les jours sauf le mardi, de 10h à 17h.
Je commence par la visite du Siriraj Bimuksthan Museum avec un hall de réception aux allures de station de gare. Dans le building n°1, je traverse une sorte de petit amphi étudiant, une salle des armes et me retrouve enfermée, seule, dans une salle de projection 4D, avec un film sur les lignes de chemin de fer de Thaïlande. Je ne comprends rien, c’est en thaï. Malheureusement, toutes les portes sont verrouillée et seule là-dedans, je me mets, telle une cinglée, à tambouriner contre les murs : laissez-moi sortir! Au bout de cinq minutes, le garde finit par entendre mes coups de poing et me libère. Tête haute et posture digne, je sors vite fait bien fait !

myWPEdit Image


Je poursuis la visite au building n° 2, avec son long couloir, au style du film « Saint Ange » : Esprit, es-tu là ?

myWPEdit Image

Moi, qui tombe dans les pommes à la vue d’une aiguille ou à l’écoute du mot « hématome », me voilà bien, je déambule complètement seule entre des ustensiles chirurgicaux, une salle d’opération fictive reproduite où chaque heure, vous pouvez opérer (un peu comme la purée), « à l’ancienne ».

myWPEdit Image

Oh, j’ai pourtant bien regardé la série Grease Anatomy, où ils opèrent dans le noir avec un capuchon de stylo avec un flingue sur la tempe mais là, en petite nature que je suis face au monde médical, merci mais… Non merci ! Et un bistouri par ci, des pinces clamp par là, non mais vraiment,  qu’est-ce que je fais là ?!

myWPEdit Image

J’observe la reconstitution d’un laboratoire d’anatomie, où les étudiants s’entraînent sur les cadavres (charmant !).

myWPEdit Image

Je découvre un ancien dispensaire, avec sa multitude d’herbes et d’ingrédients.

myWPEdit Image

J’observe l’intérieure d’une gorge, ah ça ressemble à ça un larynx (je comprends pourquoi on ne drague pas avec cette partie de notre anatomie !) !

myWPEdit Image

myWPEdit Image

J’apprends les gestes « bien-être » pour masser le dos et les épaules grâce à un mannequin qui parle et me dit « Good » quand je presse les bons endroits. Good, good, good, good, good, etc. Ok, suis au top !

myWPEdit Image

Bien que peu à l’aise dans ce genre d’endroit, la visite est ludique et intéressante.

myWPEdit Image

myWPEdit Image


Dans le building n°3, la coque d’un bateau de 24 mètres et la reconstitution à l’ancienne d’un quartier en bord de canal de Bangkok sont présentés.

myWPEdit Image


Avant toute lecture de la suite, je mets en garde âmes sensibles, femmes enceintes et toutes personnes ayant rempli leur panse il y a moins de 2h (digestion oblige!). Je décline toute responsabilité en cas de nausées, vomissements et autres cauchemars éventuels : les clichés peuvent heurter votre sensibilité. Vous voilà prévenus… Ah, je vois que cela attise votre curiosité, bien, voici l’histoire…
Je continue la découverte par le Siriraj Medical Museum et me rends au 2ème étage de l’Adulyadejvikrom building. Là, je traverse les salles du musée de pathologie entre fœtus et autres cas de gémellités anormales. Je traverse avec dégoût le musée de la médecine légale avec la présentation des instruments d’autopsie, de vrais corps ayant subi des accidents en tous genres (choquant, attention les yeux !). Une salle connexe rend hommage au Tsunami de 2004. Dans un cercueil de verre vertical est exposé le corps de Si-Ouey, célèbre meurtrier thaïlandais, qui mangeait le coeur et le foie de ses victimes. Attachant le type ! Même mort, il me donne la chair de poule, brrrr !

myWPEdit Image


Au musée de la parasitologie, des bocaux grouillent de vers parasites immondes, de clichés abominables sur de pauvres malheureux infestés par ces cochonneries.

myWPEdit Image

myWPEdit Image

Pour sûr, je regarderai mes sushis sous un autre angle la prochaine fois !

myWPEdit Image


Dans le musée de l’anatomie (Congdon’s Anatomical Museum), sont exposés organes connus (ou méconnus d’ailleurs) du corps humain.

myWPEdit Image

Entre tous ces bocaux de formol où baignent lambeaux de chair, adultes, bébés et enfants (oh c’est affreux !), systèmes vasculaires et autres membres en tout genre.

myWPEdit Image

myWPEdit Image

C’est morbide !

myWPEdit Image


Voulant visiter le musée de la préhistoire, je me perds et longe un couloir bruyant où des moteurs tournent. Je jette un œil derrière les paravents et là surprise ! Ce sont des chambres froides… Des réfrigérateurs pour macchabées, beuh la morgue, je suis dans un film d’horreur, oui, non ?!

myWPEdit Image

Je monte à l’étage de ce bâtiment mais encore une fois, mauvaise pioche : j’erre entre des salles sombres où des chariots immobiles sont recouverts de draps noirs plastifiés.

myWPEdit Image

Heu là, ça devient vraiment flippant ! Qui peut bien se cacher là-dessous ? Nom d’un petit bonhomme, ce sont des cadavres !

myWPEdit Image

Au secours, je suis au niveau des salles de dissection…

myWPEdit Image

Tant pis pour la préhistoire, sauve-qui-peut !
Pour repartir, je prends le bateau à Phran Nok Pier et traverse vers Tha Chang Pier (3 bahts soit 0,07€). Puis je prends la navette fluviale publique de Tha Chang Pier jusqu’à Saphan Taksin (15 bahts soit 0,35€) pour récupérer le BTS.
Je conclus en vous présentant le Siriraj Medical Restaurant qui sert de délicieuses tripes en sauce. Situé juste à côté du département de dissection, le resto a ses adeptes. Et… Un émincé de tripes poêlé au curry et coco, un ! Ahaha, je vois déjà vos têtes, vous y avez cru n’est-ce pas ? Vu le sujet, on peut bien triper (en musique s’il vous plaît) : « Les tripes c’est fantastique, les rognons c’est super bon ! »

myWPEdit Image

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s